Les perturbateurs endocriniens, des substances à surveiller

Les perturbateurs endocriniens, des substances à surveiller

30.05.2011

Outre les parabènes, d’autres substances chimiques sont soupçonnées d’être des perturbateurs endocriniens. C’est le cas du bisphénol A, des phtalates ou encore des alkylphénols. « On accuse ces substances d’avoir des effets sur la fertilité, mais aussi de provoquer des cancers », explique le Dr Claude Monneret, directeur de recherche émérite du CNRS en chimie thérapeutique et membre de l’Académie nationale de pharmacie. En novembre 2010, l’Union européenne a d’ailleurs décidé d’interdire...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
dau

Un réquisitoire contre la délivrance à l’unité

Alors que la délivrance à l’unité refait surface, le syndicat USPO exhorte les députés à voter contre cette mesure jugée inutile et néfaste pour la profession. Le projet de loi relatif « à la lutte contre le gaspillage et à... 3

Partenaires