Permanence pharmaceutique à Paris - La réorganisation des gardes sème la discorde

Permanence pharmaceutique à ParisLa réorganisation des gardes sème la discorde

12.05.2011

À Paris, la réorganisation du système de gardes et d’urgences fait polémique. D’un côté l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France souhaite augmenter le nombre d’officines assurant le service de nuit et réduire le nombre d’ouvertures les dimanches et les jours fériés. De l’autre, un collectif de pharmaciens concernés par l’ouverture dominicale s’oppose à ces mesures. Au milieu, les syndicats doivent jongler pour satisfaire un maximum de confrères.

EN JANVIER DERNIER, les pharmaciens parisiens ont appris que leur système de gardes et d’urgence allait être modifié d’ici le mois d’octobre. L’ARS d’Ile-de-France a en effet constaté que seulement deux pharmacies assuraient le service de nuit, alors qu’un nombre croissant d’officines ouvraient les dimanches et les jours fériés : 85 en 2006 contre 128 en 2011, avec des inégalités dans leur répartition géographique. Désireuse de rééquilibrer l’offre, l’agence a souhaité revenir à une...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
FNI

Violente charge d'un syndicat infirmier contre les pharmaciens et le décret « services »

Attendu pour la mi-juillet, le décret « services » ravive les tensions entre les pharmaciens et les infirmiers. La Fédération nationale des infirmiers (FNI) était déjà montée au créneau contre la vaccination antigrippale par les... 10

Partenaires