Une étude de Smart Pharma Consulting sur les génériques - Enquête sur les dessous des substitutions difficiles

Une étude de Smart Pharma Consulting sur les génériquesEnquête sur les dessous des substitutions difficiles

12.05.2011

Le développement des génériques en France semble un peu marquer le pas. Certaines molécules, pourtant à fort potentiel d’économies, n’ont pas rempli toutes leurs promesses. La société Smart Pharma Consulting a tenté d’analyser le phénomène et de mettre au jour les derniers freins à la substitution au travers d’une étude pilote, dont « le Quotidien » dévoile aujourd’hui les grandes lignes.

  • Enquête sur les dessous des substitutions difficiles - 1

LA SUBSTITUTION est entrée dans les mœurs. Désormais bien acceptés par les patients, les génériques jouissent d’une image positive. Malgré cela, « il existe encore quelques poches de résistance spécifiques à certains médicaments princeps », relève Jean-Michel Peny, président de la société Smart Pharma Consulting. Pour y voir plus clair, ce dernier vient de réaliser une étude pilote à partir de situations précises permettant d’identifier les nouveaux freins à la substitution (voir tableau...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Salaires

Hausse de la valeur du point

La valeur du point officinal passe à 4,425 euros. Les partenaires sociaux de la branche viennent en effet de négocier un accord sur les salaires, à l’issue de la commission mixte paritaire qui s’est tenue le 15 janvier 2018. «... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.