Une étude de Smart Pharma Consulting sur les génériques - Enquête sur les dessous des substitutions difficiles

Une étude de Smart Pharma Consulting sur les génériquesEnquête sur les dessous des substitutions difficiles

12.05.2011

Le développement des génériques en France semble un peu marquer le pas. Certaines molécules, pourtant à fort potentiel d’économies, n’ont pas rempli toutes leurs promesses. La société Smart Pharma Consulting a tenté d’analyser le phénomène et de mettre au jour les derniers freins à la substitution au travers d’une étude pilote, dont « le Quotidien » dévoile aujourd’hui les grandes lignes.

  • Enquête sur les dessous des substitutions difficiles - 1

LA SUBSTITUTION est entrée dans les mœurs. Désormais bien acceptés par les patients, les génériques jouissent d’une image positive. Malgré cela, « il existe encore quelques poches de résistance spécifiques à certains médicaments princeps », relève Jean-Michel Peny, président de la société Smart Pharma Consulting. Pour y voir plus clair, ce dernier vient de réaliser une étude pilote à partir de situations précises permettant d’identifier les nouveaux freins à la substitution (voir tableau...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
confidentialité

À la Une Bilan de médication : mission possible ! Abonné

Certains pharmaciens hésitent encore à s’aventurer dans les bilans partagés de médication. Ils craignent des difficultés dans le recrutement des patients, l'engagement de leur responsabilité et le manque de temps pour réaliser cette nouvelle mission. Tour d’horizon des freins qui subsistent et des pistes pour les lever. Commenter

Partenaires