Les débuts du Pass’Contraception Ile-de-France - Ça passe ou ça casse ?

Les débuts du Pass’Contraception Ile-de-FranceÇa passe ou ça casse ?

09.05.2011

Alors que les premières demandes de Pass’Contraception devraient arriver aujourd’hui dans les officines franciliennes, de nombreuses questions demeurent quant aux modalités pratiques de l’initiative. Les pharmaciens, qui regrettent l’absence d’une convention préalable au lancement du dispositif, sont reçus cet après-midi par un représentant de la région Île-de-France.

LE PASS’CONTRACEPTION serait-t-il condamné avant même d’avoir vu le jour ? « Nous ne le souhaitons pas car, dans le principe, cette initiative est bonne. Mais en l’état, c’est mal barré ! » Patrick Zeitoun ne mâche pas ses mots. Depuis quelques jours, le représentant USPO* à l’URPS** d’Ile-de-France ne décolère pas. « Nous allons recevoir aujourd’hui des demandes dans nos officines et, dans de nombreuses situations, nous ne saurons pas quoi faire », souligne-t-il. De fait, si la...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Revel

Rémunération de l'officine : la CNAM rouvre les négociations

Alors que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020 entre dans sa dernière ligne droite, Nicolas Revel (CNAM) invite les syndicats d'officinaux et l'UNOCAM à des négociations en vue du rééquilibrage... 15

Partenaires