L’errance et le retour

L’errance et le retour

05.05.2011
  • L’errance et le retour - 1

Depuis son engagement dans la marine à 17 ans (il en a maintenant 55), qui lui a fait découvrir la Méditerranée et le Pacifique et qui sera suivi de longs voyages en Europe, et jusqu’à son installation dans le Vercors, Hubert Mingarelli suit un parcours très personnel. Ses thèmes sont récurrents, qui parlent d’errance, de solitude, mais aussi d’amitié, de disparition. Il a reçu le prix Médicis en 2003 pour « Quatre soldats ».

Les personnages du recueil « la Lettre de Buenos Aires »...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Gilets jaunes

Opération « gilets jaunes » : comment les répartiteurs se préparent

Face au mouvement de contestation d’envergure annoncé sur l’ensemble du territoire, la profession s’interroge sur les conditions d’approvisionnement dans la journée de samedi. Les grossistes-répartiteurs sont sur le pied de... 2

Partenaires