Trop nombreuses dans le département - Des pharmacies de la Loire contraintes à se regrouper

Trop nombreuses dans le départementDes pharmacies de la Loire contraintes à se regrouper

28.04.2011

Au moins trente officines en trop dans le département de la Loire, voilà qui incite aux regroupements. Mais pas n’importe comment ni à n’importe quel prix.

  • Des pharmacies de la Loire contraintes à se regrouper - 1

« LES FERMETURES d’officines se sont accélérées dans le département », déclare Jean-Michel Seitz, président du syndicat des pharmaciens de la Loire. Et ce n’est pas près de s’achever, une liquidation judiciaire a par exemple frappé une pharmacie de Saint-Étienne au début de l’année. « Les difficultés auxquelles sont confrontées les officines locales sont celles rencontrées au niveau national : problèmes de trésorerie liés à la baisse de consommation induite par les déremboursements,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cochon

Bilans de médication : les syndicats demandent des comptes

Selon les chiffres communiqués par la CNAM, moins de la moitié des bilans partagés de médication a donné lieu à une rémunération du pharmacien. L’USPO et la FSPF s’accordent pour réclamer leur paiement sans délai. Lors d’une... 3

Partenaires