Le nouveau président de l’USPO veut « réussir l’évolution du métier » - Les cinq priorités de Gilles Bonnefond

Le nouveau président de l’USPO veut « réussir l’évolution du métier »Les cinq priorités de Gilles Bonnefond

11.04.2011

Jusque-là président délégué, Gilles Bonnefond succède à Patrice Devillers à la présidence de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) pour un mandat de trois ans. Ses priorités d’actions : la signature d’un avenant conventionnel concernant les génériques, la négociation d’une nouvelle convention, l’évolution de la rémunération, le développement de la médication officinale et le règlement des problèmes liés aux ruptures d’approvisionnement.

RAPPORT de l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), nouvelle convention pharmaceutique, loi Fourcade : l’officine entre dans une période « de toutes les opportunités ou de tous les dangers », estime Gilles Bonnefond, qui vient d’être élu président de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO). Après avoir occupé successivement les postes de secrétaire général du syndicat, puis de président délégué, le titulaire à Montélimar (Drôme) succède aujourd’hui à Patrice...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rosp

3 000 euros en moyenne pour 7 ROSP

Chaque pharmacie touchera en moyenne 3 000 euros au titre de la rémunération sur objectifs de santé publique, hors génériques. Cette rémunération comprend les ROSP du volet « qualité de services et modernisation de l’officine »... Commenter

Partenaires