Loi Fourcade - Les officinaux réintégrés dans les maisons de santé

Loi FourcadeLes officinaux réintégrés dans les maisons de santé

04.04.2011

L’examen de la proposition de loi Fourcade par les députées débutera le 12 avril. Mais, déjà, la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté de nouvelles dispositions dont certaines intéressent de près les pharmaciens d’officine.

  • Les débats à l’Assemblée nationale commenceront le 12 avril

ADOPTÉE par le Sénat, la proposition de loi du sénateur Jean-Pierre Fourcade (UMP) visant à aménager et à améliorer la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST) est désormais entre les mains des députés. Ceux-ci doivent l’examiner en séance publique à partir du 12 avril. Mais, pour l’heure, la commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale l’a déjà quelque peu amendé. Bonne nouvelle pour les officinaux, les parlementaires ont adopté une disposition permettant aux...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Rémunération : les premiers effets de la réforme

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) dresse le bilan de l'impact économique de l'avenant n° 11 après trois mois de mise en œuvre. L’avenant n° 11 prévoit d’injecter, dès 2018, 70 millions d’euros dans le réseau... 12

Partenaires