Un entretien avec Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la Santé - Pharmacien correspondant : le décret est signé

Un entretien avec Nora Berra, secrétaire d’État chargée de la SantéPharmacien correspondant : le décret est signé

28.03.2011

Très attendus, les décrets instituant le rôle de pharmacien correspondant et réglementant les préparations des doses à administrer (PDA) viennent d’être signés. C’est ce qu’annonce Nora Berra dans un entretien exclusif avec « le Quotidien ». La secrétaire d’État à la Santé nous parle également des suites de l’affaire Mediator, de l’enquête de l’IGAS sur la situation économique de l’officine et de la vente des médicaments sur internet.

  • Pour Nora Berra, la défense du monopole est une question de santé publique
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- L’IGAS travaille actuellement à l’élaboration de propositions concrètes sur l’évolution du mode de rémunération des pharmaciens. Ne pensez-vous pas que la gravité des difficultés économiques rencontrées par certains pharmaciens aurait nécessité des mesures d’urgence ?

NORA BERRA.- Je suis bien consciente des difficultés économiques rencontrées par certains pharmaciens. Nous connaissons les chiffres : 16 redressements judiciaires en 2006 contre 67 en 2010. Sur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Rémunération : les premiers effets de la réforme

L'Union des syndicats de pharmaciens d'officine (USPO) dresse le bilan de l'impact économique de l'avenant n° 11 après trois mois de mise en œuvre. L’avenant n° 11 prévoit d’injecter, dès 2018, 70 millions d’euros dans le réseau... 12

Partenaires