La défense du monopole contre les attaques de Leclerc - Le récit d’une longue bataille
Pharmagora 2011 | 15/15

La défense du monopole contre les attaques de LeclercLe récit d’une longue bataille

21.03.2011

Depuis 2008, la bataille fait rage entre les pharmaciens d’un côté, et Michel-Edouard Leclerc de l’autre. Au nom du pouvoir d’achat et de la libre concurrence, le patron des centres Leclerc réclame le droit de vendre des médicaments en grande surface. Une hérésie pour les pharmaciens !

LES LIVRES, l’essence, la parapharmacie… S’il semble désormais commun d’acheter un roman en grande surface ou d’y faire son plein d’essence, il faut rappeler que Leclerc et consorts n’ont eu accès à ces pans de l’économie qu’en 1981 et 1979. Se posant en chantre du pouvoir d’achat et de la libre concurrence, Leclerc revient à la charge d’abord en 2003, puis en 2008, pour obtenir le droit de vendre des médicaments dans ses espaces de parapharmacie. Un combat qui ne date pas d’hier puisque,...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
equilibre

À la Une Accord CNAM : compromis ou trahison ? Abonné

L'assurance-maladie et les syndicats de pharmaciens jouent les funambules dans les négociations conventionnelles qui viennent de se rouvrir. Car tout est affaire d'équilibre entre la CNAM, qui cherche à récupérer un « trop perçu » par les pharmaciens, et les syndicats aux intérêts divergents. Alors que la FSPF refuse tout compromis qui ne permettrait pas au réseau officinal de recouvrir son... 14

Partenaires