Évaluation et contrôle du médicament - La sécurité sanitaire à la française remise à plat

Évaluation et contrôle du médicamentLa sécurité sanitaire à la française remise à plat

21.03.2011

La crise sanitaire provoquée par l’affaire Mediator a eu des répercussions notables sur la chaîne du médicament, notamment bien sûr, dans le domaine de l’évaluation. Pour redonner confiance aux Français, la réforme du système de sécurité sanitaire, annoncée par le ministre de la Santé et par le président de la République, est en marche. Déjà plusieurs décisions ont été prises. D’autres mesures verront le jour dès le mois de juin.

  • Le ministre de la Santé a annoncé une réforme en profondeur de l’agence

L’AFFAIRE MEDIATOR, et surtout l’emballement médiatique qui s’en est suivi, ont quelque peu ébranlé la confiance des Français dans les médicaments. Le doute était semé sur la manière dont le système, dans son ensemble, garantit ou pas l’évaluation et la surveillance des produits mis sur le marché.

Le rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) sur le Mediator, rendu largement public dans les médias, a en effet tracé un tableau sans concession durant les 33 années...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
rétrocession

À la Une Rétrocession : les groupements veulent rebattre les cartes Abonné

Le répit aura été de courte durée. Un peu plus d’un an après leur charge contre les pratiques commerciales des laboratoires, les groupements reviennent en force. Six d’entre eux viennent de créer le C6, une association dont l’objectif est de rendre les centrales d’achats incontournables dans les négociations avec les fournisseurs. Ces méthodes ne parviennent cependant pas à convaincre une partie... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.