Histoire de la pharmacie - Antoine Baumé (1728-1804) : apothicaire « entrepreneur » du Siècle des Lumières

Histoire de la pharmacieAntoine Baumé (1728-1804) : apothicaire « entrepreneur » du Siècle des Lumières

21.03.2011

Alors que l’appellation officielle était devenue « maître en pharmacie » à partir de 1777, Antoine Baumé se revendiquera toujours du titre « d’apothicaire », une prise de position quelque peu entêtée qui reflète sa fougueuse personnalité et sa tendance à être un passéiste, seule ombre à sa brillante carrière encore trop méconnue.

  • Expérience de Pierre-Joseph Macquer : la combustion du gaz hydrogène à l'air, contre une soucoupe...
  • Portrait d'Antoine Baumé de la salle des Actes de la faculté de pharmacie

IL SEMBLE qu’Antoine Baumé fut remarqué dès son plus jeune âge pour son indéniable capacité à travailler et à expérimenter. De là vient sans doute son entrée, après un apprentissage à Compiègne, dans l’apothicairerie du célèbre Claude-Joseph Geoffroy (appelé le Grand Geoffroy), située à Paris, rue Bourg-Tibourg. Après six ans de stages obligatoires, le bon élève décida de se présenter à la maîtrise d’apothicaire, qui lui fut d’abord refusée, sous prétexte qu’il n’apportait pas avec lui...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Freestyle Libre

Prise en charge des consommables FreeStyle : dépassement autorisé

La Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a été chargée par la CNAM d'informer les officinaux de la possibilité de dépasser les limites de prise en charge des consommables du dispositif FreeStyle Libre. Dans... 1

Partenaires