Les effets retards inattendus d’un test de grossesse - La grenouille qui voulait la peau du crapaud

Les effets retards inattendus d’un test de grossesseLa grenouille qui voulait la peau du crapaud

17.03.2011
  • Coa de neuf docteur ?

LES GRENOUILLES ne prévoient pas seulement la pluie et le beau temps. On le sait moins, mais les sympathiques batraciens peuvent aussi prédire un heureux événement. La technique, utilisée jusque dans les années 1960, consiste à injecter l’urine d’une femme sous la peau d’une xenope femelle. Si la femme est enceinte, la grenouille pond des œufs sous l’effet de l’hormone de grossesse. Pourquoi reparler aujourd’hui de ce test archaïque supplanté depuis des lustres par les home test modernes ...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
gaertner

À la Une Philippe Gaertner : les chances à saisir Abonné

Le Congrès national des pharmaciens se déroulera les 20 et 21 octobre à Strasbourg. À la veille de cette 71e édition, Philippe Gaertner, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF), l’un des co-organisateurs de l'événement*, explique que, au-delà des difficultés économiques actuelles, des opportunités s'offrent aujourd'hui aux pharmaciens. Commenter

Partenaires