Animation urbaine - Des « livres éphémères » à l’officine

Animation urbaineDes « livres éphémères » à l’officine

17.03.2011

Quand on leur a proposé de relayer une action de la médiathèque, les trois titulaires de la pharmacie Victor Hugo, à Lomme (Nord), n’ont pas refusé. Ils voulaient être ainsi encore plus présents dans la vie du quartier. Ils constatent aujourd’hui le succès des « livres éphémères ».

  • Des pharmaciens qui délivrent aussi des remèdes pour l’esprit

« NOS CLIENTS en sont satisfaits, et ils trouvent que c’est une bonne idée. Ils remercient la ville, et nous de nous investir dans la vie de quartier. » Grégoire Fournet, pharmacien à Lomme, ville associée à Lille (Nord), ne parle pas d’un nouveau médicament ou d’un service paramédical, mais de livres qui trônent dans son officine entre l’appareil de mise à jour de la carte Vitale et les lunettes loupes. Des livres à qui la médiathèque municipale, l’Odyssée, a décidé d’offrir une nouvelle...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires