HUMEUR - Carpe diem

HUMEURCarpe diem

17.03.2011

Rien n’est jamais acquis à l’homme, ni sa force, ni la douceur angevine, ni le trouble amoureux, ni l’ineffable bonheur qu’il ressent dans son foyer, ni la sérénité qu’apporte le travail accompli, ni le calme protecteur d’une épouse aimante, ni la certitude que le soleil se lèvera, ni même la tranquillité d’une vie sans prétention. En tout cas, les Japonais le savent, qui comptent leurs morts en serrant les dents, refusent d’exprimer leur douleur et se contentent d’attendre, dans les...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cercle

À la Une L'interpro fait sa révolution Abonné

C’est un univers de sigles. Mais c’est surtout un monde de coordination entre professionnels de santé et entre public et privé qui s’organise à partir d’un projet de santé pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire. Le pharmacien, premier recours et professionnel de santé de proximité, y a toute sa place. Commenter

Partenaires