L’hypothèse de la castration médicamenteuse - Autopsie d’une voix en or

L’hypothèse de la castration médicamenteuseAutopsie d’une voix en or

10.03.2011
  • (FILES) Pop megastar Michael Jackson, wearing no wedding ring, points to fans during the Sony...

MICHAEL JACKSON aura-t-il été le dernier castrat de l’histoire de la musique? C’est en tout cas la thèse soutenue par le Pr Alain Branchereau dont le livre « Michael Jackson, le secret d’une voix* » est paru hier. Selon le médecin mélomane, qui n’a découvert le phénomène Jackson qu’après sa mort, la voix exceptionnelle de la pop star qui balaye trois octaves sans douleur n’est pas compatible avec les standards de la physiologie. L’amateur d’opéra baroque s’en dit vite convaincu, Michael...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cercle

À la Une L'interpro fait sa révolution Abonné

C’est un univers de sigles. Mais c’est surtout un monde de coordination entre professionnels de santé et entre public et privé qui s’organise à partir d’un projet de santé pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire. Le pharmacien, premier recours et professionnel de santé de proximité, y a toute sa place. Commenter

Partenaires