Marie-Paule COUET* : « Si rien ne bouge, nous n’aurons plus de soins de proximité »

Marie-Paule COUET* : « Si rien ne bouge, nous n’aurons plus de soins de proximité »

03.03.2011
  • Marie-Paule COUET* : « Si rien ne bouge, nous n’aurons plus de soins de proximité » - 1
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Votre association s’est fait connaître par ses actions, comme une matinée « santé morte » organisée en octobre dernier. Quelle est aujourd’hui la situation dans votre commune ?

MARIE PAULE COUET.- Elle ne fait qu’empirer. La semaine dernière, une gynécologue de Pierrefitte a reçu des coups à la tête dans son cabinet. Elle souffre d’une fracture de la main. En janvier, c’est la pédiatre qui avait été agressée. Elle ne veut plus revenir à son cabinet. Elle n’aura...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
pharmacien

Intervention pharmaceutique : les modalités se précisent

Les syndicats et l’assurance-maladie ont commencé hier leurs discussions sur les modalités de mise en œuvre de l’intervention pharmaceutique. Le marathon a commencé : il devrait aboutir à la signature de l’avenant 20 d’ici à la... 4

Partenaires