LIVRES - Les romans de la médecine

LIVRESLes romans de la médecine

03.03.2011

Qu’ils parlent des médicaments et des laboratoires pharmaceutiques (« Retrait de marché », de Clément Caliari, « Nuits insomniaques », de Robert Cohen), de la maladie qui bouleverse la vie (« la Reine Alice », de Lydia Flem, « Un homme ébranlé », de Pascale Kremer, « Promets-moi

  • Les romans de la médecine - 1

RIRE pour ne pas en pleurer : tel est le fond de « Retrait de marché » (1), le premier roman d’un certain Clément Caliari, le pseudonyme d’un chercheur de 28 ans qui étudie, à l’université, le fonctionnement de l’industrie pharmaceutique. Sa publication aujourd’hui n’est peut-être pas fortuite, mais le manuscrit a été remis à l’éditeur bien avant le scandale médiatique du Mediator. Qu’il évoque indubitablement, avec d’autres « affaires ».

Mais ici le roman prend le dessus. Le...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
coopérative

À la Une Les secrets du succès du modèle coopératif Abonné

Mis durement à l’épreuve au cours des deux dernières décennies, les différents acteurs de la chaîne du médicament semblent résister lorsqu’ils sont organisés sous forme de coopérative. En témoigne la longévité du groupe Astera, à la fois propriétaire de la CERP Rouen, deuxième grossiste-répartiteur français, et du groupement « Les pharmaciens associés », qui fête ses 100 ans cette année. Son... Commenter

Partenaires