Les professionnels de santé face aux agressions - Enquête au cœur de l’insécurité

Les professionnels de santé face aux agressionsEnquête au cœur de l’insécurité

03.03.2011

Les récentes agressions de professionnels de santé en région parisienne et le témoignage édifiant, à la télévision devant le président de la République, d’une pharmacienne de Nice victime d’attaques à répétition, braquent de nouveau les projecteurs de l’actualité sur les problèmes de sécurité. Même si, depuis une décennie, l’Ordre des pharmaciens enregistre une baisse constante des agressions en officine, certaines régions restent très exposées. Et si les moyens mis en œuvre pour les contrer se révèlent efficaces, elles constituent néanmoins un traumatisme pour la majorité des officinaux concernés.

  • Enquête au cœur de l’insécurité - 1

C’EST UNE RÉALITÉ préoccupante qui s’est invitée devant des millions de téléspectateurs, le 10 février dernier. Lors de l’émission « Paroles de Français », sur TF1, une pharmacienne de Nice, Fatiha Djegaoud, a interpellé le président Nicolas Sarkozy sur l’insécurité. Installée dans un quartier sensible, elle avait été braquée pour la quatrième fois en moins de deux mois. Début janvier, un individu cagoulé et armé s’empare de la caisse et jette des pavés dans la vitrine. Fin décembre, le...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
cercle

À la Une L'interpro fait sa révolution Abonné

C’est un univers de sigles. Mais c’est surtout un monde de coordination entre professionnels de santé et entre public et privé qui s’organise à partir d’un projet de santé pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire. Le pharmacien, premier recours et professionnel de santé de proximité, y a toute sa place. Commenter

Partenaires