Nutrition & nutrithérapie - Un choix pas seulement alimentaire

Nutrition & nutrithérapieUn choix pas seulement alimentaire

28.02.2011

Connaissances, formation permanente et approfondie envie de « soigner » sont les prérequis indispensables pour tous ceux qui veulent un tant soit peu investir la sphère nutritionnelle. Complexe et en évolution permanente, cette discipline exige une pincée de passion pour porter les fruits – savoureux – qu’elle renferme. Un rayon addictif pour qui se prend au jeu.

  • Un rayon complexe à composer potentiellement alimenté par plus de 500 fournisseurs
Repères

Complexe, le rayon nutrition/nutrithérapie l’est par bien des aspects : sa définition, d’une part, entre les produits de nutrition destinés à compléter l’alimentation (diététique, compléments alimentaires) et ceux destinés à des fins thérapeutiques (vitamines, minéraux, plantes médicinales) ; sa composition, d’autre part, faite d’environ 200 ingrédients qui entrent dans la formule de plusieurs milliers de références (pour les seuls compléments alimentaires) ; sa législation, enfin,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzin

À la Une Agnès Buzyn, le nouveau visage de la Santé Abonné

Nommée ministre des Solidarités et de la Santé à la surprise de tous, le Pr Agnès Buzyn fait quasiment l’unanimité parmi les professionnels de santé. Hématologue de renom, ancienne présidente de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, puis de l’Institut national du cancer et de la Haute Autorité de santé (HAS), elle succède à Marisol Touraine, celle-là même qui l’a nommée à la tête... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.