« Améliorer la législation permettra de progresser »

« Améliorer la législation permettra de progresser »

28.02.2011

Si aujourd’hui les gros élevages font moins appel aux pharmaciens, Danielle Gourgues, titulaire installée à Lampaul-Guimiliau dans le Finistère, détient encore une pièce entièrement dédiée aux médicaments vétérinaires. La passion des animaux et la formation autonome ont été la clé de son investissement. Cependant, baisser les marges pour faire jouer la concurrence ne suffit pas : « du travail reste à faire par les pharmaciens pour obtenir la reconnaissance souhaitée, en particulier dans...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires