Ouvertures le dimanche et la nuit à Paris - L’ARS veut remettre de l’ordre dans les gardes

Ouvertures le dimanche et la nuit à ParisL’ARS veut remettre de l’ordre dans les gardes

17.02.2011

L’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, en charge de l’offre sanitaire, veut remettre à plat le système des gardes à Paris. Elle s’attaque à un déséquilibre qui s’est accentué au fil des années. Les officines ouvertes le dimanche y sont pléthores. Celles qui assurent un service continu 24/24 ne sont que deux. Les solutions envisagées font grincer les dents des pharmaciens concernés. État des lieux d’une situation unique et controversée.

  • La pharmacie de la place Clichy, l’une des deux officines parisiennes ouvertes 24 h/24

TROP DE PHARMACIES ouvertes le dimanche et pas assez ouvertes toute la nuit. C’est le constat dressé à Paris par l’agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France, qui veut mettre un terme à cette situation qu’elle juge déséquilibrée. Jusqu’ici, l’organisation des gardes reposait sur le volontariat. Les officines qui veulent ouvrir le dimanche s’y engagent pour l’année à venir. Cela concernait une soixantaine de pharmacies il y a cinq ans. Elles sont deux fois plus nombreuses aujourd’hui,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires