Les Giphar déjà pharmacovigilants

Les Giphar déjà pharmacovigilants

14.02.2011

Certains groupements de pharmaciens se sont déjà engagés dans la pharmacovigilance. Depuis 2007, les adhérents du Giphar disposent ainsi d’un logiciel de recueil d’effets indésirables intégré à leur poste de travail. « Ce logiciel permet au pharmacien Giphar, lors d’un signalement au comptoir d’un effet secondaire rencontré par un patient, de réaliser directement sa déclaration selon le modèle Cerfa sur son poste informatique, explique le groupement. La transmission électronique au centre...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires