Pour éviter une nouvelle affaire Mediator - Bientôt la pharmacogilance à portée d’un simple clic

Pour éviter une nouvelle affaire MediatorBientôt la pharmacogilance à portée d’un simple clic

14.02.2011

Isabelle Adenot s’est présentée mardi 8 février devant la mission commune d’information du Sénat « Mediator : évaluation et contrôle des médicaments ». À l’occasion de son audition, la présidente du Conseil nationale de l’Ordre des pharmaciens a rappelé l’engagement des officinaux dans la pharmacovigilance et avancé des propositions pour améliorer la sécurité sanitaire en France.

  • Isabelle Adenot : des solutions pour améliorer les résultats

LES PARLEMENTAIRES poursuivent leur enquête après le drame du Mediator. Les missions d’information de l’Assemblée nationale et du Sénat remettront leurs conclusions en juin. Pour l’heure, experts, acteurs de la chaîne du médicament ou anciens ministres de la Santé se succèdent à la barre. Notre jeune consœur Flore Michelet, auteur d’une thèse évaluant pour la première fois le nombre de décès imputables au Mediator, a ainsi été auditionnée le 26 janvier par les députés (« le Quotidien » du...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires