Un entretien avec Didier Barret, président de Mylan - Arrêt de Qualimed : une logique de recentrage

Un entretien avec Didier Barret, président de MylanArrêt de Qualimed : une logique de recentrage

14.02.2011

Le laboratoire Qualimed, dans le giron du génériqueur Mylan depuis plus de dix ans, cessera progressivement son activité au cours de l’année 2011. Didier Barret, président de Mylan Europe, explique au « Quotidien » les raisons de cette décision en phase avec l’évolution du marché générique français.

  • Didier Barret : " Il s’agit d’une décision de leader qui s’inscrit dans le long terme »
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Quelles sont les raisons qui vous ont conduit à décider l’arrêt de l’activité Qualimed ?

DIDIER BARRET.- Nous arrêtons en effet l’activité Qualimed, et Mylan consolide ses activités en France sous une seule marque. Nous avons voulu traduire cette décision dans une réalité à la fois de marché et de stratégie. Il y a dix ans, le marché était neuf et pas encore mature. Il y avait de la place, et chaque acteur pouvait y soigner son positionnement. Nous avions alors...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
tire-lait

À la Une DM : prix écrasés, pharmaciens étranglés Abonné

En diminuant de 37 % les tarifs des tire-lait, l'assurance-maladie porte un nouveau coup aux dispositifs médicaux en pharmacie. Paradoxal, car cette mesure met en jeu la rentabilité de cette activité officinale à l'heure où les pharmaciens sont invités à accompagner le virage ambulatoire de la médecine de demain. 3

Partenaires