Allégations et compléments alimentaires - Les académies veulent mettre de l’ordre

Allégations et compléments alimentairesLes académies veulent mettre de l’ordre

10.02.2011

Jugeant qu’il était indispensable de mettre de l’ordre dans une situation anarchique où dominent les intérêts commerciaux au détriment de la santé publique, l’Académie nationale de médecine et l’Académie de pharmacie font des recommandations sur les compléments alimentaires et les allégations nutritionnelles et de santé.

  • L’utilisation des compléments doit relever du conseil médical et pharmaceutique

« IL EST APPARU utile dans l’intérêt de la santé publique que les deux académies mettent leur expérience et leurs compétences respectives dans un débat qui est loin d’être clos », affirment les Prs Claude Jaffiol, Jean-Paul Laplace, tous deux membres de l’Académie de médecine, et le Pr Pierre Bourlioux, de l’Académie de pharmacie. Dans leur rapport rédigé au nom des deux académies*, ils précisent l’objet de leur inquiétude : la présentation au public, depuis une quinzaine d’années, d...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires