Une pharmacienne auditionnée à l’Assemblée sur le Mediator - Confidences sur une affaire sensible

Une pharmacienne auditionnée à l’Assemblée sur le MediatorConfidences sur une affaire sensible

07.02.2011

Elle a été la première à chiffrer le nombre de décès imputables au Mediator, dans sa thèse soutenue en juin 2010. « Sans cette évaluation, nous n’aurions jamais connu l’impact dramatique qu’a pu avoir ce médicament au fil des ans », a affirmé le député Gérard Bapt, qui préside la mission d’information parlementaire sur le Mediator. C’est à ce titre que notre jeune consœur, Flore Michelet, a été auditionnée à l’Assemblée nationale, le 26 janvier dernier. Du haut de ses 25 ans, un peu intimidée, mais résolue, la pharmacienne a livré les résultats de son expertise, menée en étroite collaboration avec la pneumologue Irène Frachon, à l’origine des révélations sur la dangerosité du médicament. Pour la première fois, Flore Michelet revient pour ses confrères sur cette affaire qu’elle a vécue de l’intérieur. Devenue « plus attentive » et réfléchie au comptoir, cette adjointe à Quimper veut aujourd’hui s’investir dans la formation pharmaceutique. Confidences d’une consœur discrète et exemplaire.

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Qu’est-ce qui vous a conduit à choisir comme sujet de thèse la pharmacovigilance et son application au cas du Mediator ?

FLORE MICHELET.- La pharmacovigilance est un sujet qui m’intéresse et auquel je songeais pour ma thèse à la fin de ma 6e année. Début novembre 2009, avant même le retrait du Mediator, j’ai eu écho des études menées au CHU de Brest par les médecins Irène Frachon et Grégoire Le Gal. J’ai donc pris contact avec eux. Il m’a d’abord fallu leur...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzin

À la Une Agnès Buzyn, le nouveau visage de la Santé Abonné

Nommée ministre des Solidarités et de la Santé à la surprise de tous, le Pr Agnès Buzyn fait quasiment l’unanimité parmi les professionnels de santé. Hématologue de renom, ancienne présidente de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, puis de l’Institut national du cancer et de la Haute Autorité de santé (HAS), elle succède à Marisol Touraine, celle-là même qui l’a nommée à la tête... Commenter

Partenaires
image description
en partenariat avec EMS

Un projet de création, d'installation, de transfert ?

Retrouvez nos études réalisés par secteur qui vous aideront à valider vos choix grâce aux différents indicateurs recueillis.