Sur les « divisions du PS » - Rien de plus naturel

Sur les « divisions du PS »Rien de plus naturel

31.01.2011

Ségolène Royal ayant demandé à Martine Aubry et à Dominique Strauss-Kahn de se déclarer candidats, la première secrétaire du PS a répondu :«Elle est un peu impatiente, là, Ségolène ». Ou bien a-t-elle dit : « Elle est un peu impatiente, la Ségolène » ? Exégèses interminables.

AU PARTI SOCIALISTE, les seconds couteaux et les militants sont consternés. Machine à perdre, disent-ils. La majorité et la presse de droite se réjouissent. Ils ont tous tort. De même que croire que Nicolas Sarkozy est battu d’avance parce que les sondages l’affirment 15 mois avant l’heure, de même croire que les socialistes ne sortiront jamais de leurs divisions internes et feront une campagne désastreuse, c’est aller bien trop vite en besogne.

Bien entendu, tout peut arriver. Par...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires