La contre-attaque des officinaux - Les pharmaciens sont moins chers que Leclerc

La contre-attaque des officinauxLes pharmaciens sont moins chers que Leclerc

31.01.2011

L’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) relance une grande campagne de communication en réponse à celle que mènent actuellement les centres Leclerc pour obtenir le droit de vendre des médicaments sans ordonnance. Étude à l’appui, la campagne montre que Leclerc n’est pas le moins cher et explique pourquoi les médicaments doivent être vendus en pharmacie, par des officinaux.

  • Les pharmaciens sont moins chers que Leclerc - 1

IMPOSSIBLE de ne pas réagir. Comme pour la première campagne des hypermarchés Leclerc réclamant le droit de vendre des médicaments sans ordonnance, l’Union des groupements de pharmaciens d’officine, Univers Pharmacie, Global Pharmacie et Direct Labo n’ont pu rester cois face à la nouvelle tentative du « bélier de la grande distribution ». Le groupement Univers Pharmacie a commandé une étude, avec constat par un huissier de justice, qui montre clairement que « les pharmaciens sont déjà...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
nego

Négociations conventionnelles : la FSPF claque la porte

Coup de théâtre ce matin dès la première séance des négociations conventionnelles rouvertes à l’initiative de la CNAM mais à laquelle la FSPF refuse désormais de participer. Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats... 18

Partenaires