Les biosimilaires, similaires mais pas identiques

Les biosimilaires, similaires mais pas identiques

31.01.2011

Les médicaments de biotechnologie n’échappant pas aux règles de propriétés industrielles, les premières expirations de brevet intervenues au début des années 2000 ont ouvert une nouvelle ère, celle des médicaments biosimilaires. Définis comme des médicaments biologiques de même composition qualitative et quantitative en substance active et de même forme pharmaceutique qu’un médicament biologique de référence, ils se différencient cependant des médicaments génériques en raison de...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
non substituable

Les nouvelles règles pour le « non substituable »

Les cas où la mention « non substituable » (NS) peut être apposée sur l'ordonnance par le prescripteur viennent d'être définis par un arrêté paru aujourd'hui au « Journal officiel ». Voulues par la ministre de la Santé, Agnès... 8

Partenaires