Pharmacologie critique - Des pistes pour améliorer la surveillance des médicaments

Pharmacologie critiqueDes pistes pour améliorer la surveillance des médicaments

31.01.2011

À l’occasion de la remise des « Pilules d’or » 2011 par la revue « Prescrire », la pneumologue Irène Frachon a détaillé les arguments qui ont servi son combat contre le Mediator. Au-delà de la critique du système, le débat a permis de dessiner quelques pistes pour la réforme annoncée de l’évaluation des médicaments en France.

  • La sécurité des traitements mérite d’être améliorée

« JE NE SUIS PAS UN HÉROS, mais une personne révoltée », lance Irène Frachon lors d’une conférence-débat sur l’évaluation des progrès thérapeutiques organisée par la revue « Prescrire ». Cela fait plusieurs années que la pneumologue du CHU de Brest s’intéresse de près au Mediator. En 2007, elle rassemble les informations sur la molécule et les publie. « Il était compliqué d’avoir la formule exacte du Mediator, rapporte-t-elle. La firme affirmait que cette spécialité n’avait rien à voir...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires