Liste des médicaments sous surveillance - Les clés pour comprendre

Liste des médicaments sous surveillanceLes clés pour comprendre

24.01.2011

La très médiatique affaire du Mediator provoque un déferlement de mises en garde et d’inquiétude sur de nombreux autres médicaments suspectés d’être dangereux pour les patients. Une liste de 59 spécialités « sous haute surveillance », publiée par certains journaux, entretient la confusion. Provenant de l’AFSSAPS, elle recense en fait les médicaments faisant l’objet d’un plan de gestion des risques, et dont la dangerosité n’est pas le seul critère d’identification.

  • L’instauration d’un plan de surveillance n’est pas synonyme de dangerosité du produit...

À LA LECTURE du rapport de l’IGAS sur le Mediator, Xavier Bertrand semble en être convaincu : « notre police du médicament a failli à sa mission ». Et sa priorité, désormais, est de rebâtir un nouveau système de sécurité sanitaire (« le Quotidien » du 20 janvier). Mais l’entreprise prendra du temps. Aussi, le ministre de la Santé souhaite-t-il, pour l’heure, faire le point sur les produits présents sur le marché hexagonal. « Il y a aujourd’hui, des millions de Français qui, chaque jour,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rappel lot

Risque de sous dosage avec un antibiotique pédiatrique

Quatre lots d’Amoxicilline/acide clavulanique Sandoz, enfants et nourrissons, sont rappelés, en raison d’une erreur dans la notice pouvant amener à un sous-dosage. Une incohérence sur les notices des poudres pour suspension... Commenter

Partenaires