Sélection de grossistes-répartiteurs - Roche renonce à son appel d’offres

Sélection de grossistes-répartiteursRoche renonce à son appel d’offres

20.01.2011

Un an après avoir défrayé la chronique en annonçant sa volonté de sélectionner un ou plusieurs grossistes-répartiteurs pour distribuer ses médicaments en ville, Roche annonce qu’il laisse tomber cette piste. Des progrès quant à la disponibilité de ses produits ont été réalisés, mais des dysfonctionnements persistent. Le laboratoire explore d’autres solutions.

« NOUS SOMMES dans la continuité de notre processus. Nous avons lancé, il y a un an, une démarche pour faire face à un vrai problème de disponibilité de nos produits et l’appel d’offres entrait dans cette démarche », indique Jean-François Chambon, directeur des affaires publiques et de la communication de Roche France.

En janvier 2010, le laboratoire suisse affirmait recevoir jusqu’à 1 000 appels par mois concernant un problème de disponibilité de ses médicaments. Des produits...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
vitrine

À la Une Quand les infirmiers se paient les pharmaciens Abonné

L’extension de la vaccination antigrippale à l'ensemble des pharmacies irrite les infirmiers. Mais les commentaires acerbes lus sur Internet et les réseaux sociaux ne sont pas toujours conformes à la réalité du terrain. Commenter

Partenaires