Médicaments sans ordonnance - Leclerc revient à la charge

Médicaments sans ordonnanceLeclerc revient à la charge

17.01.2011

Michel-Edouard Leclerc sonne une nouvelle charge contre les pharmaciens. Selon lui, le libre accès n’a pas fait baisser les prix en officine. Il lance donc une nouvelle campagne publicitaire pour obtenir l’autorisation de vendre des médicaments sans ordonnance. Quitte à s’appuyer sur la Commission européenne pour forcer la main du gouvernement.

  • Le distributeur lance une nouvelle campagne pour pouvoir vendre des médicaments

ÉTUDE À L’APPUI, Leclerc lance une deuxième campagne de communication pour réclamer le droit de vendre des médicaments de prescription médicale facultative (PMF). Menée en décembre par le cabinet Bipe, l’étude concerne 30 médicaments et a été réalisée dans cinq villes (comme la précédente enquête de 2009) : Vitry-Sur-Seine (Val de Marne), Rodez (Aveyron), Mont-de-Marsan (Landes), Echirolles (Isère) et Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme).

Si, en moyenne, les prix ont légèrement baissé (-0...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
CPTS

À la une CPTS : bientôt un passage obligé ? Abonné

Après l’ultime séance de négociations, jeudi dernier, entre l’assurance-maladie et les 35 syndicats de professionnels de santé sur l’exercice coordonné, un texte définitif doit être transmis dans les jours qui viennent aux représentants professionnels pour signature. Un texte qui vise à accélérer la mise en place des communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) et à faire de... 1

Partenaires