La Commission européenne prône toujours la déréglementation

La Commission européenne prône toujours la déréglementation

13.01.2011

Si les exemples hongrois et roumain ne peuvent illustrer une tendance générale - dans le même temps, la libéralisation continue ailleurs à battre son plein, notamment dans les pays scandinaves - ils n’en montrent pas moins que ces questions restent ardemment disputées dans toute l’Europe… y compris bien sûr au sein des institutions européennes elles-mêmes. La Commission européenne entend d’ailleurs, dans les mois qui viennent, rouvrir le dossier des pharmacies, après avoir réalisé une...

La suite est réservé aux abonnés

Connectez-vous

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Abonnez vous pour 1€

1€ sans engagement, c’est l’engagement pour une information de qualité
  • Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ordo

À la Une Fausses ordonnances : les codéinés en tête Abonné

Les signalements d'ordonnances falsifiées ne cessent d'augmenter d'année en année. En 2018, ce sont les spécialités codéinées qui sont le plus souvent citées, devançant tramadol, prégabaline et zolpidem. Qu'ils se retrouvent face à des patients devenus accros ou à de véritables trafiquants, les pharmaciens se trouvent de plus en plus souvent confrontés à des prescriptions suspectes. Commenter

Partenaires