Un site sur les médicaments - Les patients donnent leur avis

Un site sur les médicamentsLes patients donnent leur avis

06.12.2010

Après les médecins et les hôpitaux, les médicaments. L’ouverture, en France, d’un site de notation des médicaments suscite d’autant moins d’objection de principe que l’AFSSAPS se prépare à mettre en ligne, en 2011, un formulaire de déclaration directe par les patients des effets secondaires graves observés. La pharmacovigilance passe aussi par les patients.

IL S’EST OUVERT avec discrétion. Juste un communiqué de presse. Version française d’un site qui a démarré en 2008 au Pays-Bas, meamedica.fr a pour objectif de recueillir l’avis des internautes sur l’utilisation des médicaments. Le patient peut donner en texte libre son témoignage décrivant son expérience d’utilisateur. C’était déjà le cas sur les forums des sites santé. Mais cette fois, il est invité à noter, en délivrant des étoiles allant d’un à cinq, l’efficacité, les effets...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires