Augmentation des prescriptions hospitalières - Le transfert vers la ville favorise les déséquilibres entre officines

Augmentation des prescriptions hospitalièresLe transfert vers la ville favorise les déséquilibres entre officines

06.12.2010

En progression constante, les prescriptions hospitalières délivrées en ville tirent à la hausse le marché officinal, au risque de créer des disparités entre officines.

  • Les prescriptions hospitalières progressent de 8,1 %, observe Marie-Christine Didier, de IMS Health

SUR LES DOUZE derniers mois, le report sur la ville des prescriptions hospitalières se monte à 5,2 milliards d’euros, selon les chiffres présentés par Marie-Christine Didier, de IMS Health, lors du 6e Forum des Pharmaciens à Bordeaux. « Ces prescriptions hospitalières concernent principalement des patients qui ont consulté en ambulatoire et ont bénéficié d’une prescription initiale à l’hôpital, ou qui font exécuter en ville leur ordonnance de sortie », précise Marie-Christine Didier.

...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires