Pharmacie humanitaire - Où sont passés les MNU ?

Pharmacie humanitaireOù sont passés les MNU ?

29.11.2010

Deux ans après l’interdiction du recyclage humanitaire des médicaments non utilisés (MNU), le volume des déchets de médicaments aurait dû logiquement augmenter. Pourtant, les chiffres de la récupération assurée par Cyclamed semblent stagner. Reliquat d’un usage humanitaire sauvage, ou meilleur usage du médicament ? Plusieurs causes intriquées pourraient expliquer le phénomène.

  • Pharmacie humanitaire - Où sont passés les MNU ?-1
  • Depuis janvier 2009, le recyclage à des fins humanitaires des médicaments est officiellement...

À COTONOU, au Bénin, à l’endroit-même où l’ancien président Jacques Chirac avait lancé son appel à lutter contre les médicaments falsifiés, les services douaniers ont récemment mis la main sur un conteneur plein de médicaments. Origine du chargement ? La France. Pourtant, depuis le 1er janvier 2009, le recyclage humanitaire des médicaments non utilisés (MNU) est totalement interdit dans l’Hexagone. Ce type de découverte n’est pas isolé, témoigne Jean-Marc Merle. Le président de...

Pour lire la suite, inscrivez-vous gratuitement

Pas encore inscrit ?

Inscrivez-vous et profitez pleinement des avantages offerts :
  • l’actualité réservée aux professionnels de santé ;
  • les newsletters pour rester informé de l’actualité ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • la possibilité de créer vos alertes personnalisées

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Médecin

Eure-et-Loir : le combat des pharmaciens contre une généraliste propharmacienne

Le syndicat des pharmaciens d’Eure-et-Loir conteste devant la justice l'autorisation accordée à une médecin généraliste de délivrer des médicaments. C’est avant tout contre un anachronisme que se battent les pharmaciens... 5

Partenaires