Mohammed Aïssaoui, Renaudot essai

Mohammed Aïssaoui, Renaudot essai

18.11.2010
  • Mohammed Aïssaoui

Après le prix du Roman historique il y a quelques semaines à Blois, Mohammed Aïssaoui a reçu le prix Renaudot essai pour « l’Affaire de l’esclave Furcy » (Gallimard). Né en 1964 en Algérie et journaliste au service littéraire du « Figaro », il est l’auteur d’une anthologie, « le Goût d’Alger ».

« L’Affaire de l’esclave Furcy » est le résultat de quatre années de recherches pour retrouver la trace et les documents évoquant un procès intenté par un esclave à son maître trente ans...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

À la Une ROSP 2017 : ce qu'elles rapportent vraiment Abonné

Substitution générique, accompagnement des asthmatiques, suivi des patients sous anticoagulants : plusieurs missions justifient une rémunération complémentaire à celle de la marge commerciale et des honoraires. Mais combien ces rémunérations sur objectifs de santé publique (ROSP) rapportent-elles, en moyenne, aux pharmaciens ? Commenter

Partenaires