Pénurie de carburant - Les grossistes-répartiteurs craignent les ruptures

Pénurie de carburantLes grossistes-répartiteurs craignent les ruptures

25.10.2010

Réseau organisé et encadré, les grossistes-répartiteurs ont jusqu’alors pu effectuer toutes leurs tournées de livraison dans les officines. Néanmoins, en l’absence de déblocage rapide, ils craignent des ruptures d’approvisionnement.

« LES GROSSISTES-RÉPARTITEURS se débrouillent tant bien que mal face à la pénurie de carburant, c’est-à-dire qu’ils font le plein quand ils trouvent de l’essence, que ceux qui font habituellement trois tournées quotidiennes en éliminent une. Une vingtaine de départements ont fait remonter leurs difficultés, mais jusqu’alors aucun ne m’a dit qu’il n’avait plus d’essence », explique Emmanuel Déchin, secrétaire général de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP).

La...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires