Une crise dure et durable - Le choc des deux forces

Une crise dure et durableLe choc des deux forces

25.10.2010

Les syndicats ont décidé une nouvelle journée de mobilisation jeudi et une autre samedi 2 novembre. Même s’il s’améliore, l’approvisionnement en carburant risque d’être de plus en plus difficile dans les semaines qui viennent. Les violences se multiplient. La détermination reste forte dans les deux camps.

CE PAYS est décidément très particulier où, pendant qu’une économie déjà exsangue s’affaiblit davantage, le principal souci du gouvernement et des particuliers aura été, pendant le week-end, de s’occuper des départs en vacances. L’exécutif craint bien sûr que la grogne ne s’étende à son électorat, qui n’entend pas souffrir des grèves, des manifestations et des blocages de dépôts de carburant. La réforme a pris racine dans une réévaluation philosophique et politique du travail en France,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à Malo-lès-Bains-0

Le tour de France des pharmacies Étape à Malo-lès-Bains

Pendant tout le mois d’août, nous vous avons proposé de sillonner les routes de France à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Pour cette quatrième et dernière étape de notre tour de France des pharmacies, nous jetons les amarres à Malo-lès-Bains, dans l'officine de Jean-Michel Wargnez. Commenter

Partenaires