Une étude sur la restructuration du réseau officinal - Se différencier pour survivre

Une étude sur la restructuration du réseau officinalSe différencier pour survivre

04.10.2010

Precepta publie une étude sur la distribution pharmaceutique, « un nouvel impératif de différenciation pour les officines ». Son auteur, Emmanuel Sève, expert sectoriel, fait d’emblée un premier constat : la restructuration du parc officinal est en marche. Décryptage.

  • L’étude propose quatre types de positionnement possibles pour l’officine

L’ÉVOLUTION du secteur se fait dans un contexte de tension sur la rentabilité et sur les trésoreries. « La raison ? Les risques de défaillance se multiplient, relève Emmanuel Sève, et la tendance va s’accélérer sous les effets combinés de l’explosion à venir des départs à la retraite de diplômés, de la diminution des effectifs de médecins, et surtout de la nécessité pour les pouvoirs publics d’accélérer la restructuration du secteur afin de réaliser des économies sur le médicament. » Pour...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires