Toxicomanie - Pour ou contre les salles de « shoot »

ToxicomaniePour ou contre les salles de « shoot »

30.09.2010

Le débat sur la mise en place de centres d’injection supervisés en France s’est rallumé la semaine dernière avec la demande d’élus locaux, de tous bords, d’expérimenter le dispositif. Tandis que le gouvernement et la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) s’y montrent hostiles, des pharmaciens engagés dans la prise en charge des toxicomanes se déclarent plutôt favorables au projet.

  • Et si l’héroïne devenait pharmaceutique ?

DEPUIS quelques mois, les centres de consommation de drogues à moindres risques créent la polémique. À l’origine, un rapport de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) préconisant d’expérimenter les « salles de shoot » en France. La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, la ministre de la Famille, Nadine Morano, des représentants de la majorité, tel le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, s’y montraient plutôt favorables. Mais pas le chef du gouvernement,...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires