Histoire de la pharmacie - Marcellin Berthelot (1827 – 1907), le père de la chimie moderne

Histoire de la pharmacieMarcellin Berthelot (1827 – 1907), le père de la chimie moderne

23.09.2010

Des rues, des places et des écoles portent son nom. Marcellin (écrit aussi « Marcelin ») Berthelot est un des grands noms de notre histoire scientifique. Mais qui était-il vraiment, au-delà du sujet brillant ? Un inventeur, un ambitieux, un philosophe, ou un alchimiste moderne ?

  • Portrait de Marcellin Berthelot par Jean-Baptiste-Adolphe Lafosse
  • Flacons de Marcellin Berthelot
  • Oeuf de Berthelot
  • Tour de Meudon

IL SERA CHIMISTE, c’est décidé. Au milieu du XIXe siècle, Marcellin Berthelot choisit sa voie très tôt. Mais il faut comprendre que, à cette époque, la chimie moderne n’en est qu’à ses tous premiers pas, accomplis un siècle plus tôt par le grand Lavoisier. Dans l’esprit du jeune homme, être chimiste ne peut donc signifier simplement faire progresser la science, mais bien la révolutionner. La synthèse des composés organiques, alors vue comme difficile à réaliser sans l’aide de la force...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires