Allergies et vie scolaire - Le PAI, une arme à double tranchant

Allergies et vie scolaireLe PAI, une arme à double tranchant

13.09.2010

Le projet d’accueil individualisé (PAI) a été mis en place dans les écoles il y a maintenant dix ans. Aujourd’hui, le nombre de PAI concernant les enfants allergiques explose. Il conviendrait de ne pas marginaliser ces enfants, a-t-on mis en garde lors d’une conférence organisée dans le cadre des Journées d’études de l’Association française des diététiciens nutritionnistes (AFDN).

  • IL ne faut pas marginaliser les enfants allergiques, par exemple, à certains aliments

LE PROJET d’accueil individualisé a été créé il y a 10 ans. Mis en place par une circulaire du 10 novembre 1999, il vise à favoriser l’intégration au sein de l’école et dans les structures de la petite enfance, d’enfants atteints de maladies chroniques, parmi eux, les jeunes souffrant d’allergies alimentaires. Le PAI est réalisé, à la demande des parents, et il est rédigé en concertation étroite avec le médecin traitant qui transmet au médecin scolaire tous les éléments nécessaires.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires