« Un même discours en direction du patient »

« Un même discours en direction du patient »

09.09.2010

Le Dr Valéry Gautier, praticien hospitalier gériatre à l’hôpital Broca (AP-HP), explique comment l’officinal, en liaison avec le médecin, peut jouer un rôle essentiel dans la prise en charge des patients souffrant d’escarres.

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Comment le pharmacien peut-il suivre le patient ?

DR VALÉRY GAUTIER.- Même si, à tout âge, la survenue d’escarres est possible, le risque s’accroît avec le vieillissement. Il importe donc de sensibiliser la famille et les aidants : ils peuvent inspecter quotidiennement l’état cutané du malade, et assurer un changement de position régulier pour diminuer la pression. Ici, le pharmacien qui connaît la prise en charge peut recommander de maintenir une hygiène...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires