Mettre en place un rayon dédié - Des pharmaciens nutrithérapeutes témoignent

Mettre en place un rayon dédiéDes pharmaciens nutrithérapeutes témoignent

23.07.2010

Mettre en place un rayon dédié à la nutrithérapie dans son officine ne doit pas se résumer à aligner des boîtes sur des étagères. Il convient d’abord de se former, s’informer, d’étudier les spécificités de la demande et garder un œil critique sur l’offre… en un mot, de s’investir. Pour s’en convaincre nous sommes allés à la rencontre de trois confrères engagés dans la démarche. Témoignages.

Se former, s’informer :

ERWAN BRAUD : « Se former et s’informer sont des prérequis importants, mais le complément alimentaire fait surtout appel à nos connaissances fondamentales en galénique, en herboristerie et en pharmacognosie. Ces connaissances nous évitent d’accorder trop facilement une crédibilité à un produit mentionnant une allégation exagérée. »

ISABELLE HOUIS : « Je m’enrichis des connaissances des autres, lors des réunions organisées par les laboratoires. Quand on...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires