La pharmacie, un patrimoine vivant - À Obernai : Sainte-Odile, patronne d’officine

La pharmacie, un patrimoine vivantÀ Obernai : Sainte-Odile, patronne d’officine

12.07.2010

Pour Olivier Stahl, titulaire de l’officine Sainte-Odile d’Obernai, commune du Haut-Rhin qui compte 11 000 habitants, exercer sous le regard d’une sainte c’est, en quelque sorte, avoir une protection. Impression confirmée par la longue histoire de sa pharmacie, créée en 1760, qui a réussi à traverser guerres et invasions tout en conservant son apparence d’origine, ou presque.

  • La pharmacie dans les années 1920
  • Modernisée en 2006, la pharmacie a conservé ses boiseries d’époque
  • Le tableau peint par Ferdinand Schultz-Wettel pour l’enseigne mentionne encore le nom du...

DÉCORÉE de superbes boiseries vernissées, la pharmacie Sainte-Odile reste, malgré d’importants travaux réalisés en 2006, l’un des témoins immobiliers du patrimoine historique local. Une histoire qui s’écrit avec les miracles réalisés par une sainte, fille d’un duc d’Alsace, née aveugle, guérie par Saint Erhard, qui construira un monastère, et deviendra la véritable figure emblématique de cette région. Entre le mont - tristement célèbre pour la catastrophe aérienne qui fit 90 morts en 1992...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
ROSP

ROSP générique pour 2019 : la FSPF ne signera pas l’avenant

L’enveloppe allouée à la rémunération sur objectifs de santé publique (ROSP) pour la substitution générique réalisée en 2019 ne sera pas de 75 millions d’euros mais de 65 millions d’euros a annoncé l’assurance-maladie. L'avenant... 3

Partenaires