Publicité - PHR contre-attaque

PublicitéPHR contre-attaque

01.07.2010

Poursuivi par le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens réclamant 100 000 euros de dommages et intérêts pour une campagne de publicité jugée contraire au code de la Santé, le groupe PHR contre-attaque et demande à son tour 50 000 euros de dommages et intérêts à l’Ordre pour procédure abusive et vexatoire.

REBONDISSEMENT dans l’affaire opposant l’Ordre des pharmaciens au groupe PHR. On se souvient que le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) avait, en septembre dernier, attaqué en justice le groupe PHR pour ses campagnes de publicité grand public, et notamment sa campagne d’affichage sur le thème « Avec moi, 2 600 pharmaciens s’engagent à vous donner toutes les raisons de préférer votre pharmacie », message relayé dans la presse grand public et professionnelle. Estimant cette...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Rupture stock

Sinemet : le plan de l'ANSM pour faire face à la pénurie

Pour répondre aux ruptures de stock prolongées de Sinemet, l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) émet ses recommandations à destination des professionnels de santé. Il y a quelques jours,... Commenter

Partenaires