Histoire de la dermocosmétique - À la recherche de l’onguent perdu

Histoire de la dermocosmétiqueÀ la recherche de l’onguent perdu

31.05.2010

Si la grande majorité des « recettes de beauté », de la plus haute fantaisie ou franchement toxiques, ont été fort heureusement abandonnées, le cérat de Galien a traversé les siècles et certains ingrédients restent d’actualité.

DES RECHERCHES archéologiques ont permis de dater des jarres contenant encore des produits de beauté quelque 5 000 ans avant J.-C., mais les premiers onguents élaborés ont été retrouvés dans des sépultures égyptiennes de la Ire dynastie (plus de 3 000 ans av. JC). Des crèmes à base d’huiles végétales ou de graisses animales mélangées à des herbes aromatiques étaient utilisées, par les hommes comme par les femmes, pour adoucir la peau et l’empêcher de vieillir, des pâtes de cendres et d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté : 1 an au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • un accès illimité à l’actualité en continu sur le site ;
  • le journal en version numérique ;
  • les newsletters et les alertes personnalisées ;
  • la possibilité de commenter les articles de la rédaction, échanger entre confrères, participer aux débats...
  • lignes d’annonces gratuites (selon abonnement)
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Bonnefond

Protection sociale : l’USPO enfonce le clou

Alors qu’il avait appelé au dialogue social, le syndicat regrette qu’aucun compromis n’ait pu être conclu avec la FSPF, qui persiste à imposer l’APGIS comme collecteur de la contribution FNDP. Constatant qu’en dépit de ses mises... 3

Partenaires